Quels sont les enjeux des formations s’appliquant aux startups et autoentrepreneurs ?

Quels sont les enjeux des formations s'appliquant aux startups et autoentrepreneurs ?

Comment les startups peuvent révolutionner le secteur agricole au Maroc

Le secteur agricole a montré une augmentation de sa production, au cours de ces dernières années. Cette augmentation de la productivité agricole est directement liée au PMV, à la gestion des intrants agricoles et de la chaîne d’approvisionnement, à la connaissance des agro-processus et à d’autres réformes.

Cependant, des observations récentes montrent que malgré le soutien logistique et les incitations des gouvernements, les agriculteurs se confrontent de plus en plus à des difficultés. Parmi celles-ci, on peut citer les conditions météorologiques incertaines, les faibles précipitations, des installations de stockage inappropriées, l’absence de main-d’œuvre qualifiée, le manque d’agro-services et les besoins liés à la technologie, d’où l’intérêt de se former aux métiers de l’agriculture

Appliquer les connaissances locales à l’agriculture

Il est impératif d’incorporer les connaissances locales, la sagesse et les compétences des agriculteurs dans les technologies agricoles modernes mises au point par les scientifiques. En effet, il existe des lacunes dans les connaissances pratiques notamment dans les perceptions et tendances de leurs besoins, et intérêts ou de leurs forces et faiblesses.

Compte tenu de ces faits, il est nécessaire de créer des entreprises dans les domaines de la technologie, de l’informatique, de la vente au détail en ligne,… En effet, l’agriculture et ses activités connexes devraient être considérées comme des opportunités commerciales pour les startups. Par ailleurs, il est évident que les startups et petits investissements pourraient résoudre les problèmes agricoles.

Quels peuvent être les domaines de prédilection des startups agricoles

Il est essentiel que les agriculteurs utilisent des intrants, des engrais et des produits agrochimiques de haute qualité pour améliorer la productivité et le rendement. Ainsi, ce serait le principal domaine d’intervention. En observant le scénario, des démarrages d’entreprises auraient l’avantage de procurer et d’organiser des intrants agricoles. En effet, il s’est avéré que les agriculteurs ne sont toujours pas en mesure d’obtenir à temps les logiciels et intrants agricoles comme les semences, les pesticides, les engrais et les produits agrochimiques.

Il y a donc une place pour l’analyse de l’environnement agro-commercial, la segmentation des intrants agricoles, le positionnement des agro-produits, la conception de canaux de distribution et de nombreuses autres opportunités pour les startups. Dès lors, AgriFormations se veut d’accompagner les étudiants en sciences agronomiques, biotechnologie et génie agricole, des particuliers et professionnels dans les connaissances agricoles afin qu’ils puissent lancer leurs projets.

Les formations qui s’appliquent aux auto-entrepreuneurs et startups

Il est envisagé de fournir des services et des conseils d’experts aux agriculteurs sur les pratiques culturales, la diffusion des technologies, la protection des cultures contre les ravageurs et les maladies, les tendances du marché, les prix des diverses cultures sur les marchés et également des services cliniques pour la santé animale, ce qui améliore la productivité des cultures et des animaux.

Les startups de conseil et d’orientation en agro-industrie sont équipées pour fournir des informations et des conseils sur la disponibilité des intrants et leur approvisionnement, la disponibilité du matériel agricole en location et d’autres services.

Les étudiants ayant une formation en agronomie, en sélection végétale, en technologie post-récolte, en horticulture, en agro-vulgarisation et communication et en élevage pourraient être formés avec des connaissances en TIC. Ceci leur permettra ainsi de connaitre les enjeux du monde agricole et de mettre sur pied leurs propre projets.

Quels sont les impacts sur l’agriculture

Les startups se veulent de penser à une approche de développement du système de marché inclusif axée sur le renforcement des capacités et la résilience du marché local et du scénario commercial, et ce, en tirant parti des incitations et des ressources des agriculteurs et des entreprises agroalimentaires, en assurant l’inclusion bénéfique des petits agriculteurs et en stimulant le changement et l’innovation qui continuent de croître.

Ainsi, les startups fournissent des services tels que les propriétés foncières des agriculteurs et les modes de culture (qui sont utiles pour les transformateurs), les types et la qualité des produits agricoles et le calendrier de production en quantité, la satisfaction ou l’insatisfaction des clients dans le cas de nouveaux produits et la gestion appropriée de la chaîne d’approvisionnement de la ferme à la vente au détail.

Il est à noter qu’un nombre croissant de créations d’entreprises sont indispensables pour aider les agriculteurs, tout au long du cycle agricole.  En effet, en observant la situation, on peut sentir qu’il existe plusieurs opportunités pour les nouveaux de démarrer une entreprise pour le bien-être des agriculteurs et le développement du secteur agricole.

Les diplômés des collèges, en particulier ceux des sciences agricoles, des technologies agricoles, de l’élevage, de la technologie post-récolte, de la biotechnologie et de la gestion agro-commerciale pourraient explorer des idées commerciales qui peuvent être développées en tant que modèles commerciaux, visant à l’amélioration du secteur agricole.

 

 

sarah
Author: sarah

Catégories:

contactez-nous

Trouvez-nous sur les réseaux!

Ouvrir chat
Besoin d'aide?
Powered by